5 novembre 2011

Elle était plus qu'une mère

 Soraya était ma nièce
En compagnie de son époux en liesse
Ne manquant jamais de donner la pièce
Même à ses ennemis les plus tenaces.
Elle traitait toujours ses filles sans rudesse
Leur inculquant, avec douceur, éthique et science
Elle ne cessait de combler "Minou" de tendresses.
Elle n'avait qu'en Selwa, sa confidente, confiance
La seule parente sincère depuis l'enfance
Lui procurant sur sa demande l'eau de jouvence.
Elle ménageait ses étudiants sans trop d'hardiesse
Pour eux, elle était plus qu'une mère, une vraie déesse
Quand elle mourut, ils accoururent à toute vitesse
Très éplorés, l'ensevelirent avec tristesse
De retour, désorientés, ils oublièrent leur adresse.
Boutaleb Mohiédine
Avec l’aimable courtoisie de l’auteur.
Copyright © 2011. Chikhidebatna.

Ahmed Chikhi - Dans la mémoire de la famille...

Par une journée d’hiver, le silence des armes ! Il y a des témoignages qui captent immédiatement et durablement l’attention soit par la...